Rechercher

L'EuroAirport est central pour le rôle de Bâle en tant que premier site logistique en Suisse

La région de Bâle est le premier site logistique de Suisse. L'EuroAirport, qui couvre tous les besoins du fret aérien avec ses partenaires de la chaîne logistique, y joue un rôle central. Nous nous sommes entretenus avec des acteurs importants sur le rôle de l'EuroAirport en tant que plaque tournante logistique et sur ce qu'il faut faire pour que l'aéroport reste un hub de transport attractif.



L'EuroAirport est le seul aéroport binational au monde conçu pour répondre aux besoins d'une région trinationale. Il est ainsi possible d'importer et d'exporter des marchandises pour la Suisse ainsi que pour l'espace de l'UE. La proximité immédiate des autoroutes A2 et A3 en Suisse, A35 en France et A5 en Allemagne est décisive pour que les marchandises soient acheminées rapidement et de manière fiable de l'aéroport vers les clients ou du vendeur vers l'aéroport. Le secteur du fret General Cargo a connu une évolution très positive au cours des dernières années. En 2021, la croissance de 93,940 tonnes à 119,318 tonnes a été réalisée principalement par les services express (DHL, Fedex, UPS) et l'exportation de marchandises des sciences de la vie. Les prestataires de services express ont constamment augmenté leurs fréquences. Dans le service de fret régulier, Qatar Airways, avec quatre cargos par semaine, et Turkish Airlines, avec deux cargos par semaine, ont particulièrement contribué à la croissance du fret.



Les trajets courts et les processus de dédouanement allégés sont un grand avantage.


Matthias Suhr, directeur de l'EuroAirport, affirme que l'EuroAirport se distingue par le fait qu'il peut offrir une infrastructure orientée vers ses clients : « Le terminal cargo à température contrôlée à 100%, ouvert en 2015, est spécialement conçu pour répondre aux besoins de nos clients pharmaceutiques. En plus des trajets courts et des processus de traitement allégés, l'aéroport répond aux normes de qualité importantes des organisations internationales déterminantes. » Matthias Suhr ajoute que l'EuroAirport continue d'investir dans l'attractivité de l'aéroport en tant que plaque tournante logistique : « Compte tenu de l'augmentation des coûts de l'énergie et afin de réduire les émissions de CO2, nous investissons dans des mesures d'infrastructure telles que de nouvelles isolations. Mais d'autres services sont également en préparation, comme par exemple l'infrastructure souhaitée par les clients pour le stockage de produits à basse température. » Pour que l'EuroAirport reste une plate-forme logistique attractive en tant qu'aéroport binational, une étroite coordination entre la Suisse et la France est impérative. Matthias Suhr : « Il s'agit de trouver l'équilibre qui permette des prestations de services sans problème tout en tenant compte des principes de durabilité. Cet équilibre est une tâche permanente des deux Etats et nous espérons continuer à y parvenir. »



Les entreprises pharmaceutiques misent sur l'EuroAirport comme principal centre de transbordement


Andreas Behnke, directeur de la station de Swissport Bâle, confirme que Swissport travaille main dans la main avec les transitaires et les compagnies aériennes afin de garantir des temps de transbordement aussi courts que possible : « Nous accordons une attention particulière aux marchandises dans les chaînes du froid, comme les médicaments ou les vaccins. En collaboration avec les entreprises de logistique, nous nous assurons, grâce à notre Swissport Pharma Centre situé dans la zone de fret de l'aéroport, que l'intégrité des marchandises reste intacte pendant leur séjour à l'EuroAirport. » Et d'ajouter : « Il n'y a guère d'aéroport où le fret peut être chargé en 90 secondes de l'entrepôt protégé à température contrôlée dans un avion cargo. C'est pourquoi de nombreuses entreprises pharmaceutiques misent sur l'EuroAirport comme principal centre de transbordement. »


Lamprecht Pharma Logistics AG est l'une des entreprises de la région spécialisées dans les prestations logistiques et de service pour les entreprises pharmaceutiques et des sciences de la vie opérant à l'échelle mondiale. Gian Alessi, Managing Director de Lamprecht Pharma Logistics AG, dit que l'EuroAirport joue un rôle central en tant que plaque tournante logistique, en particulier pour la branche pharmaceutique : « La valeur des marchandises transportées, qui s'élève à environ 1400 francs par kilo, témoigne de la grande importance de la logistique pharmaceutique à l'EuroAirport. Cela correspond à environ 150 fois la valeur transportée par la route. »



La pénurie de main-d'œuvre qualifiée et la guerre en Ukraine : des défis supplémentaires à relever


Le fret aérien, qui, selon Gian Alessi, a toujours été très volatil, est devenu encore plus complexe depuis la pandémie. Et il continue : « La pénurie de main-d'œuvre qualifiée et la guerre en Ukraine apportent des défis supplémentaires. C'est pourquoi, outre une infrastructure idéale, la fiabilité revêt une importance énorme. » Gian Alessi dit qu’une infrastructure de haut niveau, qui est continuellement développée, est d'une importance capitale. En fait partie, par exemple, la chambre froide prévue pour l'année prochaine, qui permettra de proposer de nouveaux produits et services aux clients pharmaceutiques. Alessi ajoute que les heures d'ouverture de tous les acteurs - c'est-à-dire des agents de dédouanement à l'aéroport en passant par la douane ainsi qu'une large offre de compagnies aériennes disposant des fréquences et des capacités correspondantes - jouent également un rôle décisif. De son point de vue, le caractère binational de l'EuroAirport est une grande force qu'il faut continuer à cultiver : « Tout le monde dans la région profite au final d'un aéroport fort. » C'est pourquoi il est également important que l'aviation ne soit plus soumise à des restrictions ou des interdictions supplémentaires : « Je suis convaincu que le secteur aérien peut atteindre ses objectifs de durabilité grâce aux nouvelles technologies si tous les acteurs investissent dans cette direction. »


DHL Express Suisse, qui fait partie du plus grand groupe logistique du monde, Deutsche Post DHL, emploie environ 1400 personnes en Suisse. Environ 300 employés travaillent pour l'EuroAirport. DHL Express Suisse propose à l'EuroAirport le traitement d'envois de clients commerciaux et privés en provenance de l'étranger pour la distribution fine en Suisse ainsi que le traitement d'envois à l'exportation vers des destinations dans le monde entier. Cela comprend également le dédouanement centralisé à l'importation et à l'exportation de tous les envois DHL Express de Suisse, en service 24 heures sur 24.



De plus en plus de personnes commandent des marchandises en ligne directement auprès des producteurs

L'activité de DHL Express Suisse n'a cessé de croître ces dernières années. Pendant la pandémie, cette croissance s'est nettement accélérée. Christophe Dupertuis, Head Operations DHL Express Suisse : « Cela est surtout lié à la tendance générale selon laquelle le business-to-business se transforme continuellement en business-to-consumer. De plus en plus de gens commandent des marchandises en ligne directement auprès du producteur et nous demandent de les transporter à domicile. » Selon Olivier Lang, Head of Network, Aviation, Security chez DHL Express Suisse, les problèmes mondiaux des chaînes d'approvisionnement a également donné un coup de pouce à la logistique express ces derniers temps : « Lorsque les chaînes d'approvisionnement habituelles ne fonctionnent plus, de nombreuses entreprises se tournent vers la logistique express. Cela entraîne certes des coûts plus élevés, mais la marchandise arrive plus rapidement sur place. »


Olivier Lang affirme que les heures d'exploitation d'un aéroport sont d'une importance capitale pour l'activité express : « Les heures d'exploitation actuelles de l'EuroAirport, de 5 à 23 heures, nous permettent de répondre effectivement aux besoins de nos clients. Si l'on limitait les heures d'exploitation, cela aurait un impact immédiat sur la demande et affaiblirait le rôle de l'EuroAirport en tant que plaque tournante logistique. Cela pourrait par exemple signifier que les clients se tourneraient vers d'autres aéroports ou transporteraient leurs marchandises par la route ou par voie fluviale. »


Un autre facteur clé, selon Olivier Lang, est une offre suffisamment importante de places de stationnement pour les avions : « Actuellement, toutes les places de stationnement sont utilisées à l'EuroAirport. Nous souhaiterions donc vivement que l'aéroport augmente le nombre d'emplacements et investisse en conséquence. » Selon DHL Express Suisse, le niveau de sécurité de planification qu'un aéroport peut garantir joue un rôle très important. A cet égard, on constate régulièrement que la binationalité et le grand nombre de parties prenantes très diverses qui en découle rendent certains processus plus complexes que ceux des aéroports de Zurich et de Genève. Pour certains thèmes, cela exerce une influence négative sur la sécurité de la planification, qui est d'une grande importance pour le développement futur des affaires.