Rechercher

Nous donnons la parole aux employés de l‘EuroAirport


Les employés de l’EuroAirport font une contribution essentielle à la qualité et la sécurité des opérations de l’EuroAirport. Nous avons invité des membres de l’équipe à nous donner un aperçu de leur travail quotidien. En 2020, sans doute l‘année la plus turbulente dans l’histoire de l’aéroport binational, le travail des employés a surement été encore plus exigeant que dans les années « normales ». Comme nous le savons, la pandémie a laissé de profondes traces économiques dans l’aviation et a donc suscité de grandes incertitudes parmi les personnes qui travaillent dans cette industrie. Cela vaut aussi pour l'EuroAirport. Dans le dernier mois de cette année turbulente nous donnons donc la parole aux employés de notre aéroport binational.



La pandémie a eu un impact énorme sur l’aviation globale et donc sur l’EuroAirport aussi. Le nombre de passagers transitant l’EuroAirport en 2020 est estimé à 2,5 millions. C’est un recul de 6,6 millions comparé à l’année record de 2019. Maintenant, la deuxième vague frappe l’EuroAirport de plein fouet. En novembre, l’EuroAirport a accueilli seulement 15 % du nombre des passagers du même mois de l’année précédente. Le deuxième confinement national en France, imposé fin octobre, a eu un effet particulièrement grave. Il faut attendre quelles seront les futures mesures entamées par la Suisse.



Un grand merci à l’équipe de l’EuroAirport pour sa grande flexibilité


Matthias Suhr, directeur de l’EuroAirport, commente: « 2020 était une année extrêmement exigeante pour nous tous. En coopération avec nos partenaires à l’aéroport, nous avons rapidement mis en œuvre chaque mesure prise par les autorités dans notre région trinationale pour combattre la pandémie. Nous avons dû adapter nos opérations aux changements constants dans les listes des pays à risque définies par la France et la Suisse et donc ajuster notre calendrier de vols pour faire face à la demande courante. C’était un très grand défi. » Et il continue : « À cette occasion, je voudrais remercier de tout cœur nos employés pour leur fort engagement et leur grande flexibilité dans ces temps turbulents.»



26’000 emplois directs et indirects dépendent de l’EuroAirport


Matthias Suhr décrit la situation économique de l’EuroAirport: « Pour le moment, nous vivons de nos réserves. L’aéroport est simplement trop grand pour la demande actuelle. Nous avons des coûts très élevés avec très peu de passagers. Pour cette raison, il faut réduire nos activités autant que possible. Pourtant, la pandémie nous oblige à investir encore plus. Par exemple, nous constatons des dépenses de sécurité élevées, parce que nous minimisons les files d’attente des passagers avant les guichets de contrôle, nous utilisons plus d’autobus et dépensons davantage de moyens pour le nettoyage. En plus, nous avons installé à nos propres coûts une station de test Covid-19. Nous devons satisfaire et concilier toutes ces exigences, c’est un défi majeur. »


Le développement futur de l’EuroAirport jouera un rôle décisif pour le succès de l’espace économique et résidentiel de la région de Bâle, car l’aéroport et les plus de 120 entreprises implantées sur son site figurent parmi les premiers employeurs de la région. Ils génèrent plus de 6,500 postes directs. Avec les postes indirects, nous parlons de 26'000 effectifs qui créent une valeur ajoutée d’environ 1,6 milliards d’euros par an. L‘EuroAirport en tant qu’opérateur de l’aéroport compte presque 400 collaborateurs, dont 90 % sont des salariés employés selon le droit du travail français.



Grand éventail de tâches spécialisées


Le trafic de passagers et de fret, ainsi que l’industrie aéronautique sont les champs d’activités clés à l’EuroAirport. Dans le domaine de la maintenance et de l’achèvement des avions, l’EuroAirport compte parmi les centres de compétence mondiaux de tout premier ordre. Comme chaque aéroport de passagers et fret, l‘EuroAirport doit accomplir un grand nombre de tâches très spécialisées pour garantir un bon et sûr fonctionnement des vols. En principe, les responsabilités de l’aéroport recouvrent trois domaines: le marketing, les opérations et l’infrastructure. S’y ajoutent les fonctions de soutien classiques come gestion de l’entreprise, finances et droit, ressources humaines et IT. Le marketing est le point de contact pour tous les clients des secteurs du trafic de passagers et fret ainsi que de l’industrie aéronautique. Le marketing a pour but de développer une offre attractive de transports aériens, de magasins diversifiés, de gastronomie et d’autres services. Les opérations coordonnent toutes les procédures garantissant la sécurité, la haute qualité et l’efficacité des vols. Ceci inclut l’assistance aux passagers lors du départ et de l’arrivée, l’attribution coordonnée des places de stationnement des avions et la gestion des voies de circulation ainsi que Safety & Security. Les responsabilités englobent aussi la gestion de la zone aéroportuaire directement liée aux opérations des vols, y inclus les places de parking. Le domaine d’infrastructure s’occupe du développement, de la construction et de la gestion et maintenance commerciale, technique et infrastructurelle de tous les bâtiments sur le territoire de l’EuroAirport.


Nous avons invité des employés de l’aéroport binational à nous donner un aperçu de leur travail quotidien et à nous expliquer qu’est-ce qu’il faut faire pour garantir un bon et sûr fonctionnement de l’EuroAirport. Leurs témoignages démontrent la grande diversité des tâches qu’il faut accomplir pour assurer l’opération complexe et exigeante d’un aéroport.


Alliance GloBâle
c/o Handelskammer beider Basel
St. Jakobs-Strasse 25
CH-4010 Basel

T +41 61 270 60 24

F +41 61 270 60 65